Pratique

Comment se déroule un vol en montgolfière ?

La préparation 

Le pilote prépare son vol (matériel, météo, législation, espace aérien…), et, à défaut d’un terrain homologué,  choisit un terrain approprié au décollage, dépourvu d’obstacles dans la direction qu’empruntera le ballon selon le vent prévu. Il communique le lieu de rendez-vous à ses équipiers.
Une fois sur le terrain, le ballon est déchargé de sa remorque, les différents éléments sont assemblés et le pilote effectue les essais (brûleurs et instruments de bord).
La nacelle est alors couchée sur le sol dans l’axe du vent. L’enveloppe est attachée au cadre de charge. Les équipiers étendent l’enveloppe.

Pratique Montgolfière 1

De l’air froid y est insufflé à l’aide d’un ventilateur, tandis que le pilote fixe la “soupape” au sommet de l’enveloppe.

Pratique Montgolfière 2

Lorsque celle-ci, toujours couchée au sol, a pris sa forme, il réchauffe l’air intérieur à l’aide du brûleur. Par coups successifs, l’air chaud emplit l’enveloppe qui se redresse ainsi que la nacelle. Après les dernières vérifications, les passagers sont embarqués et le pilote continue à chauffer l’intérieur de l’enveloppe jusqu’à ce que la température équilibre le poids de l’ensemble (force aérostatique) : « la pesée ».

Pratique Montgolfière 3

 

L’envol et le vol 

Pour quitter le sol, il suffit d’élever la température de l’intérieur de l’enveloppe. Le pilote, par chauffes successives maintient un taux de montée constant et stabilise ensuite le ballon en palier. A tout moment, selon son analyse de l’aérologie, en décidant de chauffer ou de ne pas chauffer, il peut changer d’altitude, et modifier sa trajectoire en trouvant des courants d’air différents.

Pratique Montgolfière 4

 

L’atterrissage 

En régulant le temps de chauffe, le pilote diminue la portance aérostatique du ballon et engage une descente contrôlée. Après avoir choisi un terrain approprié (nature, superficie, voies d’accès), il procède à son approche. En phase finale, à quelques mètres du sol, il éteint les veilleuses, coupe l’alimentation de propane et commence à ouvrir la “soupape” qui libère l’air chaud. Le contact au sol sera fonction de la vitesse du vent. Le pilote ouvre complètement la soupape. L’enveloppe s oriente dans le sens du vent, se vide et se couche.

Pratique Montgolfière 5

Il suffit alors de la replier, la remettre dans son sac et de désassembler les différents éléments du ballon, puis de placer le tout dans la remorque du véhicule de récupération, qui a suivi le ballon dès son envol.

Pratique Montgolfière 6

 

S. Ducry, 2012, tous droits réservés